Commune de Neyruz
Administration communale
CH-1740 Neyruz
T. +41 26 916 15 50
neyruz@neyruz.ch
Menu

Réalisations énergétiques de la commune et projets prévus

Grâce à l’engagement de la commune dans le processus Cité de l’énergie, un état des lieux en matière de politique énergétique a été réalisé. Cette étape lui a permis d’évaluer ses forces et ses faiblesses et ainsi de planifier des mesures à long terme.

Plan directeur communal des énergies
Notre commune effectue actuellement une révision générale de son plan d'aménagement local (PAL). Dans ce cadre, elle établit parmi ses plans directeurs le plan directeur communal des énergies. Il répond à l’obligation légale pour les communes de posséder un plan communal des énergies au sens de l’art. 8 LEn de la loi cantonale sur l’énergie.

Ce plan directeur communal des énergies détermine les lignes générales de la planification énergétique communale. Il définit les périmètres d’incitation pour d’autres systèmes de production, de distribution ou de consommation d’énergie, les périmètres d’énergie de réseau planifiés et les secteurs sans spécification. Ce plan communal des énergies s’adresse aux Autorités communales et aux Services administratifs, aux Services cantonaux et à toute autre personne souhaitant s’informer de la politique énergétique de la commune.

Le plan directeur des énergies de Neyruz contient les éléments suivants :

  • un état des lieux de la commune
  • la politique globale de gestion énergétique de la commune
  • les objectifs fixés par la commune en matière de gestion énergétique
  • les potentiels de développement des ressources énergétiques sur le territoire communal
  • le plan d’action pour atteindre les objectifs définis.

Il a été établi parallèlement à la démarche Cité de l’énergie qui a permis à la commune de Neyruz d’obtenir la reconnaissance « Partenaire en processus ». La commune ne souhaite pas rester sur cette reconnaissance, mais mettra tout en œuvre dès 2015 pour obtenir le Label Cité de l’énergie.

Concept d'éclairage public
Ce nouveau concept d’éclairage public consistera en un changement des ampoules et candélabres, mais également à une diminution de l’intensité des ampoules pendant la nuit. Ce projet est prévu pour 2011/2012.

Afin d’améliorer l’efficacité énergétique de l’éclairage public, les installations actuelles à vapeur de mercure (qui seront interdites dès 2015) seront remplacées par des lampes sodium et quelques LED.

Pour une même efficacité lumineuse, les lampes sodium et les LED sont moins gourmandes en énergie que les installations actuelles, ce qui permettra à la Commune de réaliser d’importantes économies d’électricité.

L’intensité des ampoules sera diminuée pendant la nuit afin d’accroître les économies d’énergie, tout en préservant la sécurité de tous.

Ainsi, on évalue que la consommation énergétique de l’éclairage public peut atteindre une diminution de 45 %. Le Groupe E, qui soutient les collectivités publiques dans le domaine des économies d’énergie, participera financièrement à l’assainissement de l’éclairage public de la Commune.

Comptabilité énergétique des bâtiments communaux
Dans le cadre de la démarche Cité de l’énergie, la Commune a décidé d’exploiter ses installations communales avec la plus grande efficacité énergétique. Elle a donc décidé de mettre en place une comptabilité énergétique de ses bâtiments à l’aide de l’application EnerCoach développée par SuisseEnergie pour les Communes à l'attention des membres de l'association Cité de l'énergie.

La mise en place de ce système a consisté en :

  • le calcul des surfaces de référence énergétiques (SRE) de tous les bâtiments communaux;
  • les relevés des consommations énergétiques de ces bâtiments.

La connaissance des données de consommation et des indices énergétiques permet d‘identifier les défauts d‘un bâtiment au niveau de ses propriétés intrinsèques, de ses installations techniques ou de son utilisation. Les renseignements obtenus constituent la base d‘une évaluation du potentiel d‘économie et d‘une planification de mesures d‘assainissement appropriées. La comptabilité énergétique documente le suivi annuel : elle sert de contrôle de succès des mesures réalisées ainsi que d‘instrument de planification de mesures futures. Elle constitue la base pour fixer des objectifs.

Les analyses de comptabilités énergétiques effectuées à ce jour sur des immeubles communaux démontrent que le potentiel d‘économie voisine les 20 % et plus !

Source SIG, Genève

Chauffage à distance au bois
La Commune dispose depuis 1999 d’un réseau de chauffage à distance, alimenté par une centrale de chauffe au bois. Sont alimentés par ce réseau de chaleur, la Maison communale, l’école, et le Complexe communal.

La puissance actuelle de l’installation est de 350 kW et, compte tenu des consommations actuelles, la réserve de puissance serait de l’ordre de 75 kW. La consommation annuelle de bois est de l’ordre de 450 à 500 m3.

Grâce à cette installation, la part des consommations d’énergie thermique des bâtiments communaux couverte par des énergies renouvelables est estimée à environ 80 %.

Une extension de ce réseau pourrait être envisagée avec éventuellement une augmentation de puissance de la chaudière et le raccordement de privés.

Les avantages d’un chauffage à distance
Le chauffage à distance fonctionne comme un immense chauffage central : la chaleur est produite par une centrale thermique et est acheminée par un réseau de conduites bien isolées vers les bâtiments ou clients raccordés pour le chauffage des locaux ou de l’eau chaude sanitaire. Cette eau repart ensuite en direction de la centrale thermique et boucle son circuit.

Le chauffage à distance offre des avantages indéniables en termes de confort et de simplicité pour les utilisateurs raccordés (pas de bruit ni d’odeur, plus de chaufferies individuelles ni de cuves stockage de combustible, plus de frais pour le ramonage et l’entretien des brûleurs et des citernes, etc.).

Les avantages pour l’environnement sont également nombreux :

  • grâce à la production de chaleur centralisée, les émissions nocives se réduisent au minimum;
  • la production de chaleur est optimisée et les échanges thermiques au niveau des utilisateurs présentent de très hauts rendements;
  • les pertes de chaleur sont minimes grâce à l’isolation thermique des conduites isolées;
  • le réseau est conçu pour être durable et la technologie est évolutive : des sources de chaleur renouvelables peuvent être intégrées sans modification de l’installation du client.

Le bois énergie
Le bois est une énergie renouvelable qui présente de nombreux avantages :

  • le bilan CO2 du bois énergie est neutre;
  • le bois énergie est une ressource locale et permet de renforcer l’indépendance énergétique;
  • correctement utilisés, les chauffages au bois modernes répondent aux exigences actuelles en matière de qualité de l’air. Cela est d’autant plus le cas dans les grandes installations dont le fonctionnement est optimisé et surveillé.

La Commune a mis en place une logistique pour l’utilisation du bois local. Elle souhaite en outre développer des collaborations intercommunales pertinentes.

Source : SuisseEnergie

 

STEP de Villars-sur-Glâne, l'efficacité énergétique est au rendez-vous

 

La Commune de Neyruz est raccordée à la station d’épuration (STEP) de Villars-sur-Glâne à laquelle elle participe à 7.5 %. Cette STEP est gérée de manière exemplaire en terme énergétique :

Biométhanisation et production de biogaz
Au cours du traitement dans la STEP, la matière organique est récupérée et stockée dans des digesteurs dans lesquels se déroule un processus de biométhanisation ou digestion des boues. Cette digestion entraîne la production d’une part de biogaz et d’autre part de boues digérées.

Utilisation du biogaz pour alimenter un couplage chaleur force
Un couplage chaleur force est une centrale thermique qui produit simultanément de l’électricité et du chauffage. Le rendement énergétique de l’installation est ainsi très élevé.

A Villars-sur-Glâne, la chaleur produite est utilisée sur place pour le fonctionnement des installations de la STEP. En effet, les besoins de chaleur de la STEP sont importants, principalement pour le fonctionnement des digesteurs et, dans une moindre mesure, pour le chauffage des locaux.

L’électricité également produite est vendue à Swissgrid. C’est une éco-électricité ou électricité verte.

La STEP a produit en 2009, 265'114 m3 de biogaz (62'831 m3 consommés par la chaudière et 202'283 m3 utilisés par le CCF) et 341'908 kWh d'électricité. Cette électricité produite permet l’alimentation d’en