Commune de Neyruz
Administration communale
CH-1740 Neyruz
T. +41 26 916 15 50
neyruz@neyruz.ch
Menu

Jean Tinguely

Photo aimablement mise à disposition par M. Jean-Marc Rey

Jean Tinguely et Neyruz
Deux noms à la renommée bien différente et une relation qui est restée assez discrète, comme le sont restées l’admiration et la fierté qu’ont pu éprouver les neyruziens. D’autres auraient baptisé une rue, une place. Une médaille a été frappée à son effigie et a été offerte à de nombreuses occasions. 
 

 



Jean Tinguely (1925-1991), artiste peintre sculpteur de renommée internationale, a été domicilié dans notre Commune du 1er avril 1983 à sa mort. Vous pouvez retrouver sa biographie sous Wickipedia.

Voici quelques souvenirs de la présence de l’artiste dans notre village.

1986    «Mengele -  Danse macabre - Totentanz»
Le 23 août, un incendie dramatique dévaste une ferme de Neyruz proche de la maison de Jean Tinguely. Il raconte : « C’était une belle journée. Il n’avait pas plu depuis quinze jours. Toutes les récoltes étaient rentrées, chez M. Dafflon aussi. A 2 heures du matin, sa ferme, une belle et vieille bâtisse de 1801, fut frappée par la foudre. Le claquement nous réveilla en sursaut. Tout était rouge. Il ne s’écoula pas deux minutes et tout était en flammes. La boule de feu glissait le long des poutres comme sur des rampes de guidage, arrachant comme une bombe les tuiles des toits… »

1988    Métamécanique, « Une représentation d’une quantité de mouvement à la recherche du hasard »
Emission commune franco-suisse d’un timbre-poste : les représentants des administrations postales des deux pays étaient venus à Neyruz. L’artiste accepta de s’attaquer à une telle œuvre de petit format. Le résultat, on le connaît. Un grand succès chez les philatélistes et dans le grand public. Il existe des feuilles entières de ce timbre dédicacées par Jean Tinguely.

1989    Jean Tinguely et l’argent
« Le fric n’est vraiment pas la plus belle chose dans l’art. Ce qui est beau, indispensable, c’est qu’il y ait dans toute œuvre des éléments nécessaires à notre respiration spirituelle. Le fric, lui, vient se mettre là-dessus comme un cancer. A cause de lui, l’homme ne sera jamais libéré. Il n’y a aucune raison de croire parce qu’aujourd’hui nous avons de meilleures conditions sociales de vie que l’homme soit moins « esclavé » qu’avant. C’est un leurre… »

1991    Premier août aux Crosets (actuelle déchetterie)
700e anniversaire de la Confédération helvétique. Jean Tinguely, orateur, ose des paroles fortes et manque de mettre le feu au site.

1991    Treize faux "Tinguely" découverts
Pas de panique, écrivent Roger de Diesbach et Yvan Mudry, car Jean Tinguely laisse ses empreintes sur chacune de ses œuvres. Ses œuvres monumentales sont répertoriées dans des catalogues photographiques disponibles dans les grandes galeries. Hospitalisé à l’Inselspital à Berne, en ce mois d’août 1991, il aura connu le privilège rare mais désagréable d’être copié de son vivant. Il meurt le 30.

2010    Eglise de Neyruz
Sa tombe ornée d’une « machine » étonne toujours. Le village a un peu oublié que dans sa grange, avec le génial Seppi, il montait d’étranges machines suspendues dans des échafaudages surprenants. Restaurée, l’ancienne auberge est aujourd’hui la demeure de son fils.

2016   Inauguration des